mercredi 5 juin 2013

Nantes, capitale verte : (7) métropolie pour être honnête

Nantes a-t-elle truandé la Commission européenne pour obtenir le prix Green Capital ? La question peut se poser. Le prix est destiné à une « ville ». La Commission précise même « excluding metropolitan areas, larger urban zones and conurbations » (hormis les aires métropolitaires, les zones urbaines élargies et les conurbations). Nantes pouvait postuler, pas Nantes Métropole.

Parmi la douzaine de villes candidates, la sélection des dossiers s’est faite sur l’examen de onze critères. Or sur plusieurs critères, comme la quantité d’espaces naturels et agricoles, les données présentées à la Commission ont été celles de Nantes Métropole ! La candidature de Nantes a été ouvertement portée par la communauté urbaine, dont le logo figurait sur les documents officiels.

L’intégrale de Nantes, capitale verte :

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Tricher semble être u e grande spécialité dans les agglomérations "socialistes"...

Sven Jelure a dit…

Parlons plutôt d'accommodements avec la vérité ! C'est comme la "ligne rose" du Voyage à Nantes 2012 : puisque cette année on trace un "fil vert", on vous dit ici et là que l'an dernier c'était un "fil rose", on a oublié la "ligne" : pas grave en soi... mais révélateur d'une propension à la manipulation devenue comme une seconde nature.

Anonyme a dit…

Et le jury qui n'a jamais mis les pieds à Nantes...

Sven Jelure a dit…

Je pense que de toutes façons les critères d'attribution du label n'étaient pas féroces et qu'en tout état de cause Nantes avait des atouts à faire valoir (surtout si l'on évitait de regarder vers Notre-Dame-des-Landes, comme tous les protagonistes du dossier s'y sont apparemment astreints !). Ce qui est en contradiction avec l'esprit du label Green Capital, en réalité, c'est plutôt ce qui se fait autour de lui : la tournée européenne du simulacre énergivore qu'est l'Aéroflorale, la création de bâtiments et d'installations supplémentaires dans le Jardin des plantes, la construction d'un vaste bâtiment provisoire au nom d'une restauration vaguement bio, etc.

Anonyme a dit…

Les critères sont en réalité très administratifs. Le dossier a été fait par des fonctionnaires qui ont aligné des chiffres (vérifiés par qui ?).
Mais c'est vrai, le battage "vert" de cet été est assez curieux. J'ai un faible pour les sacs à pommes de terre dissémines dans la ville...

Sven Jelure a dit…

Moi aussi ! La tête des voyageurs qui sortent de la gare vaut le coup d'oeil !

Gilbert a dit…

SVEN, SCOOP,

Sujet passant 19h 15 sur PO venant d'apparaître: Photo de 3 canards, (voyage à Nantes) sur la place Tienanmen titre et début d'extrait:

Le Canard géant du "Voyage à Nantes" censuré en Chine


Ce photo-montage a été réalisé par des internautes chinois pour rappeller qu’il y a 24 ans, le 4 juin 1989, une manifestation étudiante sur la place Tienanmen en Chine a été réprimée et s'est soldée par des centaines ou des milliers de morts (selon les sources). Si tu n'as pas vu tu retrouveras , encore de la pub pour Blaise! La saga ....

6 Juin le débarquement chevalin des barbus de cette ville de l'affiche du voyage sans Nantes?

Bonne journée à tous! Gilbert.

Sven Jelure a dit…

Ouais... si le canard géant avait été celui du VAN, la photo perdait tout son sens : on n'aurait vu que quatre grandes flaques jaunes sur le sol de Tienanmen. Le photomontage montre plutôt l'un des nombreux canards vendus par Hofman à d'autres villes du monde entier. Apparemment, le VAN n'avait pas pensé à négocier une exclusivité sur cette animation volaillère...

Anonyme a dit…

Surtout que pour les transports, on a pas de mal à trouver beaucoup mieux dans beaucoup d'endroits malgré ce qu'on lire ou entendre à Nantes … Idem pour le vélo, quand on voit Strasbourg où j'ai vécu 2 ans et qu'on voit Nantes, y'a de quoi rire, malheureusement …