samedi 22 décembre 2012

Lobbying pour NDDL (1) : suite mais pas fin

« L’action se passe dans les Pays de la Loire, c’est-à-dire nulle part »
Sven Jelure, d’après Alfred Jarry, Ubu roi
Jacques Auxiette annonce le retrait du fameux appel d’offres pour des « prestations d’action de lobbying » au profit du Syndicat mixte aéroportuaire – autrement dit pour confier à des professionnels, aux frais des contribuables, la propagande du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Ce retrait a des allures de retraite. Le président de la région a l’air plutôt piteux. Serait-ce un début de lâchage de l’aéroport ? François Hollande vient de nommer Nicolas Hulot, adversaire déclaré du projet, « envoyé spécial du président pour la protection de la planète ». Dans le monde impitoyable de la politique, cela ressemble à un préavis de décès. Jean-Marc Ayrault doit commencer à se trouver très seul…

Mais il est plus probable que Jacques Auxiette n’a pas changé d’avis à propos de NDDL. On soupçonne d’ailleurs qu’il fait partie de ces gens qui ne changent jamais d’avis. En tout cas, il n’a sûrement pas renoncé à faire de la propagande.

D’ailleurs, fâcheuse coïncidence, le Bulletin officiel des avis de marchés publics (BOAMP) publie justement aujourd’hui un avis de marché portant sur la « diffusion de divers documents ou objets destinés à la communication de la Région des Pays de la Loire ». Au programme : diffusion de dépliants, d'affiches, de journaux et magazines, de sets de table, et autres en commerce de proximité et autres lieux, montage de PLV de comptoir, collage d'affiches sur les panneaux d'affichages libres, diffusion de flyers et magazines, etc.

On peut donc parier que la propagande sortie par la porte reviendra bientôt par la fenêtre. Jacques Auxiette veillera seulement à remplacer « lobbying » par « communication ».

Aucun commentaire: