vendredi 14 décembre 2012

NDDL, après les matraques, le lobbying

On a rarement fait plus cynique en matière de communication politique : le syndicat mixte aéroportuaire, c’est-à-dire l’organisme officiel en faveur de la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, publie aujourd'hui au Bulletin officiel des annonces des marchés publics (BOAMP) un avis de marché portant sur des « prestations d’actions de lobbying ».

Il comporte deux lots : « élaboration d'une stratégie de lobbying et mise en oeuvre dans les médias sociaux » et « élaboration et mise en oeuvre d'une stratégie presse ». En clair, notre establishment politique a tant de mal à défendre son projet qu’il veut confier sa propagande à des professionnels aux frais des contribuables.

Ce n’est pas vraiment une nouveauté. La nouveauté est qu’on l’affiche de manière aussi pataude, ce qui est d’ailleurs bien dans la ligne des récentes sorties de Jacques Auxiette ! Parmi les quelques milliers d’avis de marché de France et de Navarre en cours à ce jour, pas un seul autre, pas un, n’utilise le gros mot de « lobbying » !

Aucun commentaire: