lundi 2 juin 2014

Un palais royal de luxe pour la justice

Le palais de justice de Nantes va bientôt colmater ses fuites. « Le chantier de restauration des couvertures a été confié à la société Ote Ingénierie de Rezé », assure Presse Océan ce matin. C’est peut-être aller un peu vite en besogne puisque l’appel d’offres, publié voici une quinzaine de jours, court jusqu’au 11 juin. À moins que, par l’un de ces miracles dont les commissions d’attribution des marchés ont le secret, les résultats ne soient connus à l’avance ?

Le budget annoncé est de 3 millions d’euros, ce qui n’a rien d’étonnant puisqu’il s’agit de remplacer plus de 7.000 m² de toitures en zinc, soit la taille d’un terrain de football, plus 1.150 m² d’étanchéité et 450 m² de menuiseries extérieures.

Mais le contribuable n’en aura pas fini pour autant avec l’œuvre (im)périssable de Jean Nouvel. Un autre appel d’offres en cours porte sur le chauffage par ventilo-convecteurs ainsi que l’isolation des sols et des menuiseries. Cela va encore coûter un bras. Puis il faudra refaire les parements extérieurs qui menacent de dégringoler sur les passants. Enfin, le rafraîchissement  des peintures ne saurait tarder ; elles ont très mal vieilli, et le gris pisseux de ce bâtiment censé être noir fait peine à voir.

Cet édifice symbolise la majesté de la justice française, pontifient régulièrement les thuriféraires de Jean Nouvel. Ce n’est que trop vrai, hélas.

1 commentaire:

Aredius44 a dit…

Ben quoi ? avez-vous vu les immeubles de haut standing qui remplacent ceux en pierre de taille ? Il ne faut pas attendre dix ans pour les ravaler, boucher les trous. Bien sûr, bien plus écolo que la pierre. Et les touristes vont adorer parcourir ces rues comme on n'en trouve certainement pas ailleurs. Ben couillon !
Je suis aussi persuadé que les magistrats du Palais de justice sont très heureux des conditions de travail modernes, conviviales, bienveillantes, épanouissantes de ce palais.

Combien la nature devra-t-elle payer à l'architecte pour ne pas avoir respecté son oeuvre ?

Et ne répétez pas que le génie de Nouvel est dû au foie gras qu'il a mangé pendant son séjour à Sarlat ! La France y perdrait des marchés internationaux.

Respectez au moins le foie gras !