vendredi 6 décembre 2013

Graslin : (3) fini mais indéfini

Hier soir, inauguration de la place Graslin rénovée. Le maire a fort bien parlé. Il a vanté les atouts festifs du lieu : on peut y dresser des gradins pour des spectacles. Faute de pain, la municipalité nantaise continue à privilégier les jeux.

M. Rimbert a expliqué la piétonnisation de la place comme un retour au passé : « en ce temps-là il n’y avait pas d’automobiles ». Mais il n’a pas dit si elle serait rouverte aux voitures à cheval, qui avaient aussi leurs inconvénients. Et surtout, il n’a pas dit quels choix esthétiques ont présidé à sa décoration.

Quels que soient les attraits des nouveaux aménagements conçus par Yves Steff, leur aspect décousu (fontaine plate, vasques arrondies…) saute aux yeux. Les lampadaires de style néo-nouille jurent avec les lignes néo-classiques de Mathurin Crucy. Ils jurent même entre eux puisqu’ils sont de deux modèles différents. Leur couleur indécise jure avec la blancheur du théâtre et avec le « vert nantais » jusque-là imposé au mobilier urbain de l’hypercentre.

Il y a là un petit mystère, d’ailleurs. Sur les préfigurations de la place telles qu’on peut encore les voir aujourd’hui sur le site web de Nantes Métropole, les lampadaires sont peints en vert nantais. Pourquoi a-t-on finalement retenu une couleur mastic ? La municipalité nantaise montre une fois de plus que malgré presque un quart de siècle de présence aux affaires, elle manque toujours d’une ligne directrice.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

SVEN,

Des gradins spectaculaire? Il vont dégrader la promesse électorale de Johanna d'assurer la" tranquillité publique". La pollution des décibels en diapason des riverains et des commerçants? En ce qui concerne la promesse de non augmentation d'impôts: Lire dans le lien suivant l'absence des caméras? Examen du budget municipal.

http://www.presseocean.fr/actualite/vote-du-budget-a-nantes-les-clivages-s-accentuent-en-vue-des-municipales-06-12-2013-89148

C'est vrai que l'inauguration festive devait être gratuite pour P.O qui " supplétive" en relais de propagande a oublié d'en présenter la facture. A l'image de FR3 qui fêtait nos impôts des lumières obscures du budget futur de maintenance. Les lampions du 14 Juillet ... Avec le feu d'artifice de 2014? Le gaspillage ne chôme pas!



Anonyme a dit…

"FR3 qui fêtait nos impôts des lumières obscures du budget futur de maintenance"
Pouvez vous m'éclairer? Cette phrase me parait obscure (Comprends rien...)

Anonyme a dit…

Vous éclairer de votre passage obscur qui voit pas de la lumière? Je comprends que vous ne comprenez rien de vos deux lignes interrogatives. C'est vrai, vous ne devez pas lire les journaux et regarder la télévision! Je vous comprends les journalistes sont à majorité de gauche de propagande de la ville de nantes. Février 2013.

La majorité de gauche du conseil régional a fait adopter une subvention de 300 000 € annuels sur trois ans, soit 900 000 €, au profit de France 3 Pays de la Loire. Le texte stipule notamment à favoriser la compréhension des enjeux locaux, à rendre compte de la vie publique du territoire. Des journalistes neutres ( c'est rare de déontologie) protestaient!

L’opposition (droite et centre) s’insurgeait de cette " donation". « Il n’est pas dans les compétences régionales de financer une télévision publique sauf à penser qu’il s’agit de vouloir peser sur les médias précisait l’intergroupe UMP-MPF-UDI!

Depuis, je constate que la journaliste de FR3 abonnée aux reportages municipaux dont la fête d'hier à Graslin risquait de son zèle un retour Boomerang. Celui de l'exposition de sa carte de presse parfumée de la rose. Elle précisait des lampions de Graslin: " La foule est noire de monde" dans l'avant reportage. D'ici que la place Graslin soit le lieu du rassemblement communautariste dit antiraciste pour manifester contre cette expression. C'est vrai, ils ont oublier de condamner le massacre tribal en Afrique. Je vous suppose satisfait avant que d'autres invités de passages de vos connaissance lumineuses ne s'exposent en deux lignes du compteur! Je m'absente, en partant qu'ils n'oublient pas d'éteindre la lumière énergétique! Bonne journée.

Sven Jelure a dit…

"Noire de monde" ? Noire d'obscurité, plutôt, la nuit tombe tôt en cette saison. Mais pour une inauguration avec vin chaud gratuit à la clé, et concert des écoles qui aura attiré de nombreuses familles, il me semble au contraire que l'affluence n'était pas énorme.

Anonyme a dit…

La couleur des candélabres et vasques de Graslin est "Afrikabraun RAL 8020", la couleur des véhicules de l'Afrika Korps.

Anonyme a dit…

Je me permets de laisser un petit message pour tous les aigris qui semblent fréquenter votre blog, et dont vous faites vous mêmes partie. Je vous suggère amicalement d'essayer de voir la vie sous un meilleur angle car je crains que l'ulcère ne vous guette à force de déverser votre bile sans cesse sur la ville de Nantes et tous les projets qui y voient le jour. Le simple fait de constater que rien ne trouve grâce à vos yeux montrent votre manque d'objectivité, voire votre intégrisme. Peut être devriez vous aller dans une ville de droite, puisque manifestement votre appartenance à cette belle et noble droite qu'est la droite française est la raison qui vous pousse à ne rien apprécier de ce qui vous entoure à Nantes. Je vous plains, moi j'apprécie beaucoup l'évolution et l'embellissement de la ville ces 15 dernières années, n'en déplaise aux pisse froids. Et je vous plains d'autant plus que la droite n'est pas prête de revenir au pouvoir dans la cité des Ducs car les Nantais dans leur majorité apprécient globalement ce qui s'y passe.

Sven Jelure a dit…

Anonyme, vous faites erreur. Si vous étiez un peu observateur, vous auriez remarqué que je ne parle pas de tout. Il se peut donc que certaines réalisations trouvent grâce à mes yeux. Le retour des pissotières dans le centre-ville, par exemple : même les pisse-froid (oui, c'est un nom invariable) peuvent apprécier ça. Aller dans une autre ville ? Bof, où que j'aille, je crois que j'y rencontrerais aussi des béni-oui-oui prêts à gober tous les discours du pouvoir en place et à applaudir quand on leur dit d'applaudir.

Beetlejuice a dit…

Allah nonyme, aigri, aigri, rhoa tout d'suite ! Monsieur je note d'après votre ton que semblez quelque peu effrayé par la virulence. Mais bon sang vous ne vous rendez pas compte que les medias du type France 3, TV Nantes et Ouest-France ont des tons totalement sirupeux et ultra-conventionnels (si ce n'est quelques facéties qui tombent à plat) Si pour vous le dessinateur FRAP est le sommet de l'irrévérence il y a de quoi désespérer. Un peu de critique, ça réveille non? Je voulais dire ça débouche la chiotte mais j'ai peur de vous choquer. Tenez, pour vous dégouter complètement mais aussi pour le créateur du blog je vous propose cet excellent article d'une blogueuse parisienne (houla une vilaine aigrie aussi)

<a href="http://blogs.mediapart.fr/blog/abuchet/260813/nantes-une-ville-ou-il-fait-bon-mourir>http://blogs.mediapart.fr/blog/abuchet/260813/nantes-une-ville-ou-il-fait-bon-mourir</a>

Sven Jelure a dit…

Merci pour ce lien, Beetlejuice. Je n'avais pas lu cet article, un peu injuste bien sûr mais rudement bien envoyé. Nantes était moins ennuyeuse autrefois, voire agitée parfois. Malgré tout le bla-bla municipal sur la belle endormie que JMA aurait réveillée,dormirait-elle d'un sommeil éternel ?