samedi 23 mars 2013

L’esclavage désormais tabou à Nantes ?

Depuis 2008, une résolution des Nations Unies fait de la journée du 25 mars un « Mémorial permanent en souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves ». Notre Mémorial à nous a été inauguré le 25 mars 2012. Peut-être pour ne pas trop l’ancrer dans la repentance, Jean-Marc Ayrault avait préféré présenter cette date comme la « journée mondiale de lutte contre toutes les formes d’esclavage ».

Pour les commémorations de cette année, a-t-on repris le titre exact retenu par les Nations Unies ? Non, pour une raison fort simple : aucune commémoration n'est prévue ! Le site web du Mémorial « annonce » encore des événements de l’an dernier ; pour 2013, rien. À la date du 25 mars, on ne trouve rien à propos des victimes de l’esclavage sur le site web de Nantes Métropole ou celui de Nantes Tourisme. Même Nantes Green Capital, qui a tendance à repeindre en vert jusqu’aux A.G. d’amicales boulistes, n’a rien pu signaler autour du Mémorial.
Déjà le 2 décembre dernier, Le Voyage à Nantes, gestionnaire du Mémorial, avait snobé la « Journée mondiale pour l’abolition de l’esclavage », patronnée par les Nations Unies. On peut recopier à l’identique l’article alors publié sur ce blog :
La création du Mémorial, on l’a suffisamment dit ici, était une mauvaise idée. Sa réalisation a été calamiteuse. Ses délais ont largement dérapé. Son budget a explosé. Le résultat est très médiocre. Le choix des textes est fait en dépit du bon sens. Il aurait mieux valu ne pas le faire, mais enfin, puisqu’on l’a fait, autant le mettre en valeur.
De deux choses l'une : ou bien Le Voyage à Nantes s'est rendu compte que brandir ce monument est touristiquement inutile ou contre-productif, ou bien il ne fait pas son boulot. Cela dit, il lui reste quelques heures pour éviter de sombrer dans le ridicule en montant un événement-surprise. Vite, une petite flash-mob !

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Trop tard, le mal est fait.
Cela souligne bien l'ineptie de ce mémorial coûteux qui aujourd'hui, n'en doutons pas est une épine dans le pied de notre PM, ancien grand édile nantais, initiateur de cette gabegie ridicule si bien même il faut se souvenir...

Sven Jelure a dit…

Songez à ces légendes où le diable est attaché à une charrue : du mal peut sortir un bien quelquefois. Donc ne désespérons pas : le Mémorial sera peut-être un jour le tracteur du tourisme nantais. Hélas, il est vrai que, dans les légendes, le diable est dompté par un saint ou un sage, et l'on peut douter que MM. Ayrault, Rimbert, Blaise et al. appartiennent à cette catégorie.

Anonyme a dit…

Pour mémoire

le 2 novembre 2011 Nantes
Le Mémorial : escale du Voyage à Nantes

Le Mémorial de l’Abolition de l’esclavage s’inscrira dans le Voyage à Nantes, futur parcours de visite de la métropole nantaise.
Monument unique en son genre en Europe, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage va participer au rayonnement touristique et international de l’agglomération nantaise. Dès son ouverture au public, l’exploita­tion du Mémorial sera confiée au Voyage à Nantes, structure créée en janvier 2011 pour développer l’attractivité de la métropole tant au niveau local qu’international en misant sur la culture, l’art et le patrimoine.

Anonyme a dit…

Voir sur L'INPI
marque déposée
Voyage à Nantes
Le POMPON (?)

Sven Jelure a dit…

"Rayonnement touristique et international" : l'expression est assez caractéristique de la dérive progressive de l'équipe JMA qui a fini par croire que les superlatifs pouvaient remplacer l'huile de coude. Ils s'admirent tant eux-mêmes qu'ils ont du mal à comprendre que le monde entier n'en fait pas autant.
Que Le Voyage à Nantes dépose la marque Le Voyage à Nantes ne me paraît pas anormal. L'anormal est qu'il lui ait fallu deux ans pour le faire ! Non, le pompon, comme vous dites, est plutôt que Le Voyage à Nantes a aussi déposé la marque... Le Voyage en France !

Anonyme a dit…

Précision c'est la marque le Pompon qui a été déposée par le voyage à Nantes !!!!!

Sven Jelure a dit…

Sans blague ??? Je n'avais pas vu ça, merci du tuyau !

Anonyme a dit…

re le pompon :
Les Nefs abritent également la boutique-librairie des Machines de l’île et le Café de la Branche. à deux pas du Carrousel des Mondes Marins, le bar-snack Le Pompon accueille les visiteurs sur sa terrasse en bord de Loire.
Curieux non ?

Gilbert de Montplaisir a dit…

Merci SVEN! Superbe!

Le nouveau blason de la nef Nantaise devrait être une galère avec un boulet rose et une chaîne verte!Je propose la dernière citation de Madame Taubira: "Dans l'arène, je sabre!". La perte de mémoire culpabilisante de Tata macoute qui avait pour sabre un coupe - coupe d’indépendantiste! Les cotons tiges AD Haine anti- France de tata Christiane oubliés?Elle organise les portes ouvertes carcérales des prisons pour inaugurer le braquage des bijoux " mariage pour tous" des bracelets électronique. Qui a payé la maintenance du mémorial culpabilisateur? La complexée identitaire? Il paraît que le don du sang est universel comme le racisme! Un petit tsunami monumental de mémoire de la crue centennale pour le naufrage du souvenir des boulets? L'arche à rustines du déluge l'estuaire pour sauver la cavalerie budgétaire!

Je suis Gilbert de Montplaisir, un ancien de la coloniale dont les amis de toutes couleurs des peaux et religions sont insultés par le monument culpabilisateur de l’esclavage! Nous avons déjà le nom des rues dont les plaques sont celles des traîtres! Il paraît qu'un bateau négrier serait en projet? Inutile la nef de Nantes suffit avec l''hypercentre réservé aux clones verts bobos écosapiens illuminés du mirador à bougies! La ligne verte en carte bleue de la grue jaune du cheval affiché pendu ... l' affiche laxative du lavage de cerveau! Marseille peine capitale de la culture européenne du spectacle vivant et des arts la rue. La kalachnikov et la voiture barbecue... Verte de peur de la nature morte du tableau! L'éducation dite nationale c'est bien la lutte des classes des boulets de la matière grise!

Bonne semaine SVEN! Article apprécié!

Sven Jelure a dit…

Merci Gilbert, bonne semaine à toi aussi.

Gilbert de Montplaisir a dit…

Cher SVEN, par respect , je ne souhaite pas abuser du blog . Mais évoquant la coloniale humanitaire la coïncidence d'un sujet Po est, ici, d'actualité d'esclavage. 40 Kilos d'un kaht saisit en gare de nantes dans la valise d'un Somalien. J'avais le devoir de répondre à ce sujet ponctuel: Que des souvenirs, du bulletin de renseignements de Djibouti!

Anciens amis coloniaux, souvenez - vous du barrage de Djibouti et du khat herbe patrimoniale des tribus! C'était le Territoire Français des Afars et des Issas. Du PC36 aux postes des miradors 1 à 21 des secteurs Ambouli, Nagad, Aérodrome et de l'île Waramous. La fouille des trains dont les citernes contenaient le kath et les clandestins. Khat consommé quotidiennement partout! Le viaduc de Chabelley et les missions du GNA. Le barrage de barbelé piégé de grenades , de mines éclairantes et autres dont le levé dérivait des pluies annuelles rares mais abondantes! Nous les méchants coloniaux qui apportions l'aide humanitaire à des tribus qui broutaient le khat comme les chèvres broutant les kékés et le carton. C'est vrai, il y avait légende du garçon manchot ne pouvant faire le Backchich mendiant son bras sauté sur une grenade! C'est vrai, il y avait le cul - de - jatte qui avait une carte d'identité de bûcheron? Hélas amis coloniaux le monument culpabilisateur de l'esclavage de Nantes n'évoquera pas l'indépendance de la destruction du barrage de Djibouti. Symbolisme du colonialisme ça rime! Les nouveaux indépendantistes renvoyant par train les " non Djiboutiens sélectionnés" avec une destination de gare désertique du mirage de la soif. En outre," balbala" devint la capitale démographique d'un bidonville. Djibouti des cornes cocues de l' Afrique Française! Le nouveau porte - Avions terrestre américain? Nous les " méchants " coloniaux du spectacle bordélique " Fanta , la flèche rouge et autres" des quartiers chauds. La dernière compagnie des bats d' Afs " des joyeux d'Obock" nostalgiques de Rimbaud et de Monfreid des boutres! " Les prisonniers politiques qui servaient aussi à décharger la nourriture offerte à des tibus pour faire voter pour et contre la France selon les événements! Aujourd'hui des pirates de la mer rouge". La nostalgie du poste 36 à installer dans la gare de nantes? Vigitpirate de l'alerte mer rouge? Depuis que madame Taubira complexée identitaire déclarait: " Dans l’arène, je sabre" elle ne sort que le coupe- coupe de son passé indépendantiste AD haine du passé de la France! le braquage des bracelets électroniques impunis des portes ouvertes carcérales de l'impôt sur le non revenu. Attention le pétard vert du cannabis dépénalisé risque d'exploser la jeunesse. Mais qui sont les spoliateurs écolos de la propriété planétaire?

Leblanchet a dit…

le graphomane de son plaisir, nous assène ses élucubrations avec cette avertissement fallacieux et récurrent : Cher SVEN, par respect , je ne souhaite pas abuser du blog. Mais chacun peut constater que le coucou y fait son nid, grâce à votre complaisance. Que craignez-vous, cher Sven, de cet hurluberlu pour faire preuve d'une telle patience? Vous lui offrez une tribune qui stimule ses vitupérations complulsives.

Sven Jelure a dit…

Oh ! c'est une tribune de modestes dimensions... Bien entendu, je ne suis pas sur la même longueur d'onde que GdM, mais il y a dans sa prose torrentielle une vitalité et une inventivité qui m'épatent. Avec une plume mieux disciplinée, ce serait un sacré polémiste. Message reçu, Gilbert ?

Gilbert de Montplaisir a dit…

Merci, merci! Très heureux SVEN de ton ouverture qui n'est pas celle du porte - clef de Nicolas des portes ouvertes de Madame Taubira! Je pèse le courage et mesure l'impuissance de celui qui a mal élevé le doigt. Un ? comme un "poing" de ponctuation de l'internationale. Le verger sans Apollinaire de Leblanchet cassant la dent de requin en SOS de la sève fallacieuse du pépin naturel parachuté. Celui d'un trognon de la pomme de Newton. La tâche empoisonnée sans blanche neige apple d'un jus de la louche. Celle mouchée à sciure qui n'ose pas s'adresser à ma "personne" en clin d’œil de cyclope éborgné d' Ulysse. Le voyage à nantes sans fils roses- rouges verts? Le compost intellectuel de: " touche pas à ma compote" des pommes pourries en position de poirier du yoga de l'esprit. Est- il l'un de celles ou de ceux martyrisant de populisme mon patriotisme depuis des années? Son style clandestin n'est pourtant pas étranger. Je ne vais pas m'autocensurer, mais par déontologie, j'ai bien reçu ton onde Naonedolondonienne de la Résistance qui n'est pas celle de la voix électorale du maître Leblanchet! Onde des fréquences de la lumière dont la blancheur n'est pas celle du disque de Newton! Le dictionnaire de l'admirateur est illuminé comme un vélo sans éclairage à sa faute sans " mea culpa": " Cette(?) avertissement" Bref! je ne suis pas le seul victime de l'éducation dite nationale! Merci SVEN et bravo pour tes articles, je suis heureux d'avoir provoqué, une nouvelle fois la réaction LPO du coucou de la plume sans nid du corbeau. Il ne me reste plus de la prose que le portrait d'un oiseau de Prévert. Paroles. Je laisse Rimbaud et Monfreid à la mer rouge des pirates d'un souvenir du dernier bat' d'afs de Biribi. C'est vrai que le boulet plus le coupe - coupe de l'ex tata indépendantiste devrait s'ajouter sur la balance de l'injustice du gaspillage des impôts du contribuable. Le mémorial culpabilisateur de l'esclavage s'ajoutant à la cavalerie budgétaire! L'inestimable Leblanchet siégera écrivain inconnu à son strapontin du " tribunal" académique (habillé de vert?) et par " respect CO2" je n'ajoute pas de la sciure d' une " louche" à logorrhée . Elle en serait son épée du fond académique sans devise des impôts gaspillés!

MERCI SVEN, bien reçu! Bonne journée, bonne semaine, je pars en spectacle, donc absent d'une bonne coïncidence temporaire d'apaisement et de sagesse. Toi SVEN tu as le courage de tes articles et opinions et de la diplomatie de la liberté d'expression. J'admire la ciselure de ta plume. Je ne fais que déranger les dérangés de toutes les couleurs qui tournent en rond d'une blanche lumière " sans Saint Gobain"! Gilbert de Montplaisir, fier de son colonialisme Humanitaire. Il y a un article aujourd'hui OF stationnement à Nantes!

Sven Jelure a dit…

Bon voyage Gilbert. Mais attention de ne pas te méprendre sur ma position : je n'aime pas les attaques personnelles non étayées par des raisonnements, et si tu critiques, tu dois t'attendre à être critiqué aussi. Je suis peut-être plus placide que d'autres, mais à partir d'un certain niveau d'imprécations, je coupe !

Gilbert de Montplaisir a dit…

C'est normal Sven , Merci

Je ne doute pas de la réciproque. N'hésite pas à retirer mes posts présents s'ils contrarient mes admirateurs.Je ne serais pas offensé. Je vais me contenter de lire à leur grand soulagement!

Merci SVEN pour ton excellent blog.

Gilbert de Montplaisir.

Leblanchet a dit…

à "Joyeux", je souhaite une absence qui apaisera ses tourments.
Les personnages d'Antoine Blondin dans "Un singe en Hiver" noyaient leur nostalgie dans la bouteille, d'autres trouvent dans l'incontinence verbale manière d'endurcir leurs souvenirs.
"...qui voulez-vous qui nous regrette,
Nous ne sommes que des réprouvés..." extrait du chant Le Bataillonnaire autrement dit Chant des Réprouvés. CET un avertissement prémonitoire. Avec mes regrets.

Gilbert de Montplaisir a dit…

Juste un écho amical cher SVEN,

Miaulement de Pussy Khat:

Suite au rhum de foin d'un compost en pétard empoté des nains de jardin vert: Atchoum " enrubé" raisonnera comme simplet confondant " joyeux" avec le Manneken-Pis incontinent de " rosé". Blanche neige contrôlera la douane du douanier non imbécile de Fernand Raynaud pour respecter la frontière respectueuse. L'histoire de sept nains ce n'est pas une attaque personnelle. Il ne restera plus des regrets que l'épitaphe de la "gerbe" d' Atchoum: " Ci - GIT, la culture des fleurs sur le blanchet des vaches, sans rancune". La couche incontinente? Bonne soirée à tous, je suis plié de rire! Bonne continuation SVEN, je fais le pont du spectacle et des dernières lectures j'ai le nom d'un personnage! Je ne vais pas le noircir du tableau mémorial de l’esclavage! Je suis déjà victime du racisme à rebours! Sujet pont: Il y a aussi un tunnel prévu projet Chantenay, tu es sans doute informé. Bonne continuation et encore Merci!

Moralité sans regret d'un petit poucet sablier du dernier grain de sable : Posez un caméléon sur les cases blanches et noires d'un jeu d'échec et vous obtiendrez de la matière grise.