mardi 26 mars 2013

La Valse des millions : Su' l' pont de Nantes, un bal y est donné (bis)

Juste avant chaque élection municipale, on décide de construire un pont dans l’agglomération nantaise. Les ballons d’essais lancés ces derniers temps dans Presse Océan et Ouest France ("Un pont de plus, bras de la Madeleine, dans 7 ans ?")  montrent que cette règle empirique devrait être respectée en 2014.

Décider de construire un pont a tous les avantages pour qui s’apprête à partir en campagne électorale. La gauche applaudit la dépense publique et l'équipement collectif. La droite applaudit le béton qui fait marcher le commerce. Les automobilistes s’imaginent que leur sort va s’améliorer. Les riverains ne subissent pas encore les ennuis du chantier ni les contribuables ses coûts. On n’ira pas jusqu’à dire que l’attribution de gros marchés de travaux publics permet d’utiles à-côtés financiers, mais si jamais il y en avait, ça ne pourrait pas nuire.

Et puis, avantage majeur, la recette pourra resservir la fois d’après. Car il y aura toujours des ponts à bâtir : lutter contre les embouteillages en construisant de nouveaux équipements n’apporte en général qu’une amélioration transitoire. Plusieurs études l’ont démontré depuis une quinzaine d’années, en particulier celles de John Sterman. On l’a bien vu autour de Nantes : passer à 2x2 voies les routes de Cholet et de Pornic a entraîné une flambée de l’étalement urbain dans le vignoble et le pays de Retz… alimentant ainsi les encombrements qu’on prétendait supprimer. Tout est toujours à refaire !

Le problème n’est pas quantitatif et local mais humain et systémique. Comme le notait Presse Océan le 16 mars, les ponts existants suffiraient largement si les usagers ne désiraient tous les emprunter en même temps. Tant que tout le monde voudra passer de front, construire un nouveau pont aboutira surtout à resserrer les heures de pointe sans réduire le volume total d’embouteillages ni la pollution et les pertes de temps qui vont avec.

Après avoir fait tout son possible pour chasser les voitures de la ville en supprimant stationnements et voies de circulation, Nantes Métropole va-t-elle faire tout son possible pour les y ramener en multipliant les ponts ? Ce serait un aveu d’échec ou une incohérence. L'un n’empêche pas l’autre, d'ailleurs.

Mais puisque élection il y a, pont il y aura ! Et si l'on ne veut pas des autos, on y fera passer des trains. "Dans le temps, la question d'un pont à l'ouest qui permettrait de relier la gare à Chantenay se posera", avançait naguère Marcel Smets, urbaniste de l'île de Nantes*. La finalité, ce n'est pas la circulation, c'est le pont ! Et si l'on ne veut pas de trains non plus, on pourra encore en faire une piste de danse, au nom de la culture et de la création ! Voilà le sort des enfants obstinés, voilà le sort des enfants obstinés !
_______
* Entretien avec Philippe Gambert, Ouest France, 16 juillet 2010.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Tout cela ressemble à s'y méprendre au chien qui courre après sa queue... ! Le problème sera résolu lorsque tous les travailleurs seront au chômage... On en prend le chemin, à grande allure.

Gilbert de Montplaisir a dit…

Bonjour Sven,

Juste de passage sur le pont sans le bout du tunnel. J’ignore si tu as lu la page 9 édition Sud - Loire O.F.d'aujourd'hui. COCA- ROYAL DE LUXE: procédure judiciaire lancée. L'impôt nouveau du père Noël pour financer le procès? Suivant tes conseils de rédaction polémiste, je t'invite à lire mes posts dans vous avez la parole de PO.Ici, respectant ton excellent blog, je n' ajoute pas une couche avec mon admirateur en embuscade d'apaisement. Celui citant la référence d' Antoine Blondin qui en réalité écrivait à la " hussarde" dans Rivarol. Lui passionné de cyclisme était réputé pour ses frasques automobiles. Il est vrai que les sociologues ne possèdent plus que le niveau d'études de la sociologie des sept nains. Je pardonne à Simplet son jugement confus d'un certain Joyeux.

Merci pour ta patience et diplomatie SVEN, bonne semaine!

Leblanchet a dit…

« Je suis Gilbert de Montplaisir, un ancien de la coloniale » un « Joyeux » qui se prend les pieds dans le tapis, comme un nain de jardin… La référence cuculturelle aux 7 nains est bien loin du « Joyeux » dont était affublé les Batd’af.
Comme sa signature onaniste le laisse supposer, les verbigérations incoercibles du dénommé, envahissent les forums en s’excusant d’imposer ses élucubrations. Cette rage à prouver son existence, cette auto-complaisance dans le délire, cette fascination pour une prose jaculatoire aux références obsessionnelles constituent un tableau qu’il’ offre complaisamment aux lecteurs.
Le personnage serait pittoresque s’il n’avait la vitupération quelque peu parasitée par des revendications pathétiques. Son narcissisme l’impose sans se préoccuper des sujets.
Dommage que les pollutions scripturales ne constituent pas une thérapie efficace malgré l’opportunité que lui offrent les blogs de s’exprimer sans retenue.

Gilbert dde Monplaisir a dit…

Cher Sven,

J'évite le crescendo de l'attaque de " perle à rebours". Je laisse le nombril de simplet avec Modeste du Narcissisme admiratif. Heureux de contrarier son style révélateur que je supporte de logorrhée depuis longtemps de ses floods. Chacun sera en mesure d’apprécier sa fidélité des bouffées délirantes. Sa grande souffrance de mes interventions! J'en suis de nouveau plié de rire tout en étant désolé pour toi. Surtout que je n'ai pas été du bat' d' Af ... Mais qui est - il cet admirateur? Un procureur censurant d'un réquisitoire Freudien la liberté d'expression. Peut être est - ce un sniper écolo , j'ai des points verts sur la poitrine. Surtout qu'il ressemble à un " drone espion" dont j'ai l'habitude du copié - collé sur les forums! Il n'a pas encore compris que mon langage en créole de Glozel combat toutes les conneries durables universelles!

Bonne continuation SVEN et merci pour ta patience! Gilbert De Monplaisir.

Anonyme a dit…

Le problème des commentaires, ce sont les commentateurs...

Sven Jelure a dit…

Messieurs, Messieurs, de grâce, halte au feu ! La rubrique "Commentaires" est destinée aux commentaires sur les posts du blog (qu'il m'est toujours agréable de lire, même quand ils expriment un autre avis que le mien), pas aux explications de gravure entre lecteurs.

Gilbert de Montplaisir a dit…

Anonyme du cercle des anonymes, vous avez raison. Surtout quand le problème est celui de Napoléon. Trouver le centre d'un cercle avec l'aide unique d'un compas. Napoléon de jour ne se prenant pas pour Joséphine de nuit de mieux en traiter du sujet de la surface du commentaire. Je sortais, ne souhaitant " déranger" le cyclope " Personne" du compas dans l’œil de votre juste raisonnement. Bonne soirée normale, il paraît que ce soir un président commente!

Gilbert de Montplaisir a dit…

Pardon Sven,

Je quitte véritablement, nos posts ce sont croisés sur le pont. Lire le sujet objet de mon premier post.

Désolé. Merci!

Leblanchet a dit…

La rubrique "Commentaires" est destinée aux commentaires sur les posts du blog (qu'il m'est toujours agréable de lire, même quand ils expriment un autre avis que le mien), pas aux explications de gravure entre lecteurs. Voilà une mise au point bienvenue. Merci Sven de remettre les "pendules" à l'heure.

Anonyme a dit…

le problème des anonymes c'est leur courage transparent. Anon.