lundi 7 janvier 2013

Réflexions sur NDDL (2) : la grande impudeur des bien-pensants

Les troubles autour de Notre-Dame-des-Landes auraient dû choquer l’opinion modérée et la jeter dans le camp de la loi et de l’ordre. Or il semble plutôt que le projet d'aéroport y perde des partisans.

Les méthodes de ses promoteurs pourraient en être la cause, au moins en partie. Pour qui a une once de sens moral, elles ont de quoi susciter l’indignation. À commencer par cette affirmation mille fois répétée : le débat a eu lieu, circulez, il n’y a plus rien à voir ! N'ont-ils pas applaudi pourtant quand le traité de Lisbonne a repris à l’identique* les dispositions d’un traité constitutionnel européen rejeté deux ans plus tôt par référendum, après débat ?

Et puis ce cynisme de la propagande menée ouvertement aux frais des contribuables, cette confusion d’intérêts qui fait que le préfet chargé de lancer le projet au nom de l’État se trouve soudain chargé de le réaliser au nom de Vinci, ce discours ectoplasmique dans lequel un argument spécieux (« il faut un aéroport pour accueillir le Concorde… ») est simplement remplacé par un autre, jusqu’à ce qu’il devienne absurde à son tour, comme si la conclusion était intangible indépendamment des prémisses, cette utilisation massive et dispendieuse des forces de l’ordre pour démolir des cabanes en bois quand on baisse les bras devant tant d’autres zones de non-droit…
___________
* « Les propositions institutionnelles du traité constitutionnel - les seules qui comptaient pour les conventionnels - se retrouvent intégralement dans le traité de Lisbonne, mais dans un ordre différent, et insérées dans les traités antérieurs », Valéry Giscard d’Estaing.

5 commentaires:

Gilbert de Montplaisir a dit…

Bonjour SVEN,

C'est la saison polaire sans emploi? Je te souhaite en forme. Tu fais du ski en position d’œuf d'autruche de Colombe? J'attendais un article concernant la décoration gigantesque du créateur de Royal de Luxe: " Lézard et des lettres". Celles écrites sur ma feuille d'impôt Champollion lapidée par la " rosette - verte" . Je suis un SDF contribuable des royales et luxueuses rues massacrées. Le premier Ministre cornac de l'éléphant rose a décoré sans repentance d'impôts son pote!

Bon, il paraît que l'hiver c'est l'hiver et les écolos sont déçus. D'ici qu'il plante un thermomètre dans le c .. d'un bonhomme de neige pour réchauffer la planète?

Bonne semaine et dans l'heureuse attente de te lire.

Sven Jelure a dit…

Bien vu Gilbert, je suis ailleurs, même sans faire de ski. Oui, je pense faire un petit post sur le sujet, merci de m'avoir rappelé à l'ordre ! Bonne journée à toi. SJ

Anonyme a dit…

On attend avec impatience ce retour ! Au plaisir de vous lire de nouveau.

M.-N. S.

Anonyme a dit…

L'imposture récompensée. Le concepteur des marionnettes géantes en quête de reconnaissance. Les subsides pour spectacle gratuit ne lui suffisent pas!!! il veut faire partie de la nomenklatura et à ce titre une décoration au revers de sa veste le comble d'importance. Les cavalcades niaiseuses qui ravissent les enfants de Panurge ont besoin de médaille en chocolat.

Gilbert de Montplaisir a dit…

CHER SVEN,


TRÈS IMPORTANT:

Ouest - France vient de publier page Nantes métropole du 22 janvier 2013 un article qui confirme ta vérité:

Titre :On a retrouvé le canard d'estuaire avec une belle photo jaune du coin - coin. Le procès serait encore en cours.Article signé Isabelle LABARRE.

Bon c'est vrai que la nouvelle monnaie de nantes, c'est la royaltie de Luxe. Impatient de te lire comme d'autres. Mais je pense que la journaliste OF doit lire ton blog à moins qu'un tiers inquiet de son ridicule canard jaune cocu soit intervenu d'article pub

Bonne journée!