vendredi 25 janvier 2013

La ligne verte n'ira pas bien loin

La ligne rose du Voyage à Nantes 2012 va donc devenir une ligne verte en 2013. Ce colossal effort d'imagination propulse l'événement touristique dans un univers sémantique bien différent. La ligne rose a quelque chose d'aimable, de badin, de polisson même. Elle relie les gens. Une ligne verte, au contraire, les sépare. Elle est figée et menaçante.

Dans la langue vernaculaire de la diplomatie et de la géopolitique, les « lignes vertes » sont des lignes de démarcation fixées lors d'un armistice entre belligérants. L'une d'elles a été établie à la suite de la guerre israélo-arabe de 1948. Une autre délimite la zone de l'île de Chypre occupée par la Turquie depuis 1974. Des lignes vertes ont aussi été tracées entre l'Inde et le Pakistan, entre quartiers chrétiens et quartiers musulmans au Liban, entre rebelles et forces régulières en Côte d'ivoire. Comme pour le choix du nom Le Voyage à Nantes, Jean Blaise n'a pas eu la main bien heureuse.

Mais un instant ! Il y a quand même La Ligne verte, film fantastique de Frank Darabont avec l'émouvant Michael Clarke Duncan, disparu l'été dernier. Une référence culturelle américaine : parfait pour une ville désireuse de cultiver une image internationale de green capital, non ? Pas de chance, le titre original du film, comme du roman de Stephen King qui l'a inspiré, est The Green Mile. Un seul mile pour Le Voyage à Nantes ? C'est un peu court, jeune homme !

3 commentaires:

Gilbert de Montplaisir a dit…

Bon Samedi et Dimanche SVEN. J'avais posté en page générale Presse -Océan concernant la ligne Maginot verte:


Gilbert de Mont... - jeudi 24 janvier 2013 - 13:47
Attention, Naonédiennes , Naonédiens, Zone verte occupée!

Arrivée de 13 000 cyclotouristes en Août! La moyenne pondérée en compensation des pistes cyclables hivernales désertées! Une déclaration maladroite d'une co - présidente de l’organisation ou la mauvaise interprétation d'un journalisme concurrent à P.O: " Je réquisitionne toutes les chambres libres chez tous les nantais". Contribuables attention à vos portes , surtout que la dame porte le nom de " Bellier". D'ici que la cantine écologique du voyage à Nantes propose des " tickets de rations". Au vrai, plus d'herbe que de fayot CO2.

Pouce en haut pour ton article SVEN.

Anonyme a dit…

à propos de ligne verte, ou quand la presse francjit la ligne rouge ...
j'ai été étonné de constater qu'un journal comme OF se permet de réutiliser une image, de modifier la couleur de la ligne, sans demander à l'auteur de la photo, et sans citer son copyright ...

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-Voyage-a-Nantes-suit-la-ligne-verte-_44109-avd-20130122-64423605_actuLocale.Htm

bonne soirée et bravo pour votre excellent blog

Sven Jelure a dit…

Merveilles et risques de Photoshop...
Merci pour le compliment.