mardi 27 mars 2012

Le Voyage à Nantes va polluer ailleurs

Pour illustrer son dynamisme et sa modernité, le Voyage à Nantes a exhumé un Combi Volkswagen, légendaire destrier des virées post-soixante-huitardes vers Katmandou. Cela ne déplaît sûrement pas à Jean-Marc Ayrault qui a longtemps pratiqué l’engin pour de plus sages destinations.

Mais n’a-t-il pas signalé à son grand-maître du tourisme que ce véhicule consomme quelque 12 litres aux 100 km ? Et en usage mixte, encore : en ville et sur autoroute, il peut allègrement biberonner des 14 ou 15 litres. Or comme l’engin est voué à aller porter les couleurs du VAN à Marseille, Bordeaux, Toulouse, Paris, Lyon, Strasbourg, Lille, Angers et Rennes, on suppose qu’il verra plus d’autoroutes que de nationales, et pas mal de centres villes aussi.

Bref, un excellent ambassadeur de la future Capitale verte de l’Europe 2013.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

et comment le sky bar peut avoir une licence 4 (petit détail pour ouvrir un bar !) à moins de 150 m d'une école ? La hauteur se rajoute à la distance ?

Sven Jelure a dit…

Excellente question... à laquelle je n'ai pas de réponse. Un bar à jus de fruits, peut-être ? Ou un "bar à vue", où l'on paie pour voir ?

Xavier Millieme a dit…

Avez-vous des infos sur la date d'ouverture du sommet de la tour bretagne? merci

Sven Jelure a dit…

Pas d'autre information que celle qui est parue dans la presse : ouverture le 15 juin.

Anonyme a dit…

Le CCO qui gèrera le bar de la Tour Bretagne a déjà une licence IV

CCC a dit…

le CCO, ben voyons, et la marmotte, elle a sa Licence IV ?

Anonyme a dit…

Pour info le Van du VAN sera acheminé vers ces villes.

Sven Jelure a dit…

Merci pour l'info. Acheminé comment ? Par camion ? Bonjour la pollution supplémentaire...