vendredi 16 mars 2012

Cher Mémorial : (2) combien va-t-on récupérer ?

Le budget du Mémorial a réservé de mauvaises surprises, on l'a vu hier. Les bonnes seront dans les recettes que Nantes Métropole ne devrait pas tarder à annoncer.

Les entreprises chargées de réaliser les fameuses lames de verre défectueuses doivent cracher au bassinet. « Des pénalités de retard vont être appliquées » assurait Hervé Guégan, chef de projet du Mémorial, cité par Yasmine Tigoé dans Ouest-France le 10 novembre dernier. Nantes Métropole aura sûrement à cœur d’en publier le montant.

On attend aussi le résultat de la mission de « conseil en mécénat » confiée par Nantes Métropole en 2008 à Anne Plunian Le Scornec moyennant la modeste somme de 20.066,89 euros. Ancienne dircom régionale de France Télécom, la prestataire est répandue dans les milieux les plus sélects du mécénat (Fondation de France, Admical). Il faudrait que le projet soit vraiment mauvais pour qu’elle n’ait pas récolté de jolies sommes au profit du Mémorial.

Celui-ci devait être financé par le mécénat à hauteur de 500.000 euros. L'information figure encore sur une page web de Nantes Métropole*. Où en est-on réellement ? Nantes Métropole n’en a rien dit à ce jour. C’est sûrement pour mieux faire la surprise aux Nantais le 25 mars, date de l'inauguration (tout finit par arriver).
_____
Il est vrai que la même page annonce l'achèvement du Mémorial à l'été 2011...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Les pénalités de retard en bâtiment sont juste un retard de paiement en rapport au retard des travaux, dans tous les cas cela ne coûtera pas moins cher!