jeudi 1 décembre 2011

Cycliste à Nantes : (4) la traîtrise du Connétable

Le cours Olivier de Clisson, qui tranche en deux l’île Feydeau, paraît tout simple : les voitures d’un côté, le tramway de l’autre, les piétons de chaque côté. Et les cyclistes ? Quand on aborde le cours par le Nord, c’est clair : une belle piste cyclable à double sens longe les rails du tram. Son entrée, sur le rond-point qui forme l’extrémité nord du cours, est clairement signalée par un panneau et un marquage au sol.

Ensuite, plus rien. Rien ne signale la piste au cycliste qui vient du Sud. Pire, rien ne la signale au piéton innocent, qui voit des cyclistes débouler sur « son » trottoir.

Et pour le cycliste qui vient du Nord, la fin de piste est énigmatique. Elle s’achève sur un feu tricolore*. Où aller ensuite ? Tout droit, dans la continuité du cours, vers le boulevard Jean-Monnet, toujours le long des rails du tram, pourrait-on croire. Erreur ! Un panneau réserve l’endroit aux piétons**.

Le cycliste n’a donc d’autre choix que de tourner à gauche ou à droite sur le boulevard Jean-Philippot. Mais s’il choisit la droite, il doit franchir les rails de tramway qu’il longeait. Or le feu de la piste cyclable passe au vert (à l’orange clignotant, en réalité, vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous a pas prévenu) précisément quand le tramway arrive, face à lui, comme ici, ou dans son dos. Tant pis pour l’étourdi.
____________
 * Muni d’un bouton d’appel sur lequel on lit : « Piétons, appuyez » !
** Rectificatif : comme le fait remarquer Colibri dans un commentaire de ce post, le panneau indique une aire piétonne, or l'article R431-9 du code de la route dispose que "les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les aires piétonnes, sauf dispositions différentes prises par l'autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l'allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons".

2 commentaires:

Colibri a dit…

Erreur ! Un panneau réserve l’endroit aux piétons.

Il s'agit d'une zone piétonne, d'après le panneau. Donc tout à fait circulable à vélo, au moins réglementairement.

Sven Jelure a dit…

Aïe, vous avez raison, les aires piétonnes sont ouvertes aux cyclistes, sauf décision contraire de la collectivité -- mais je ne pense pas que ce soit le cas ici...