vendredi 30 septembre 2011

Voyage au bout de la nullité

On avait dit ici que le clip vidéo de Gaëtan Chataigner pour Le Voyage à Nantes était joliment fait. C’était l’opinion d’un qui n’y connaît rien.

D’autres, mieux à même d’en juger, ne sont pas du même avis. Litchee, étudiante et blogueuse impénitente, est de ceux-là. Elle est même très sévère. « Je ne sais même pas par où commencer, écrit-elle. La musique inutile ? L'image sautillante et granuleuse ? Le Spiderman ultra-cheapos qui enjambe des barrières ? » etc. La démonstration est ravageuse et talentueuse. Il faut se rendre à l’évidence : le clip est un gaspillage.

Pour une fois qu’on tentait ici un vague compliment en direction d’une réalisation de Jean Blaise, histoire de montrer qu’on ne critique pas systématiquement, on était à côté de la plaque…

9 commentaires:

Leblanchet a dit…

Je ne lis pas d'argumentaire chez Litchee mais un jugement à l'emporte-pièce sur une esthétique qui ne lui convient pas. Son point de vue est entendable et probablement partagé. Elle exprime son désaveu d'un parti-pris esthétique qui ne satisfait pas son "amour pour Nantes". Une ville qu'elle décrit nimbée de lumière mordorée et de col-vert enchanteur. Cette vision agreste et bucolique me semble bien éloignée effectivement de la manifestation et du regard qu'entend présenter "Le voyage à Nantes". Etes-vous sûr de partager ce point de vue ? des longs bordeuses hispaniques en forêt ne constitue ni exemple, ni un modèle même si cette vidéo est esthétiquement satisfaisante.

Sven Jelure a dit…

C'est vrai, le mot "démonstration" que j'ai utilisé n'est pas entièrement approprié. Mais je le corrigeais par deux adjectifs ("ravageuse et talentueuse") qui connotent la subjectivité. En revanche, je ne partage pas totalement votre avis sur le "désaveu d'un parti-pris esthétique". Litchee, me semble-t-il, ne se situe pas uniquement sur le terrain esthétique mais aussi sur celui de la réalisation technique - et si elle ne détaille pas ses arguments, elle esquisse tout de même une amorce d'explication (elle ne dit pas que l'image est "moche" mais "granuleuse").
De plus, Litchee ne prétend pas imposer une vision de Nantes. Elle dit d'ailleurs que la ville a "mille facettes". Sa vidéo forestière n'est pas présentée comme un canon à imiter mais comme un exemple de réalisation à petit budget techniquement et esthétiquement réussie.
Enfin, je suis sensible à la construction "théâtrale" de son texte, avec la révélation finale du détail linguistique qui révèle l'amateurisme du Voyage à Nantes (quoique le choix de "journey" au lieu de "trip" puisse à la rigueur procéder d'un raisonnement biscornu -- j'y reviendrai peut-être).
Bref, mon post est au moins autant un hommage à Litchee qu'un coup de pied de l'âne à Blaise et Chataigner !

Anonyme a dit…

Donc vous la trouviez bien jusqu'à ce que quelqu'un vous démontre qu'en fait elle est mal réalisée. Reste à savoir si ce clip est destiné aux professionnels de l'image ou au grand public...

Sven Jelure a dit…

Oui, c'est ça. Mon éducation vidéo est très lacunaire. Je crois que la jeune génération est bien mieux éduquée, et bien plus discriminante. Manifestement, le clip du Voyage à Nantes est tombé à plat auprès du grand public (que je ne prétends pas représenter) : sur YouTube, il a été vu moins de 3.000 fois en trois mois et n'a recueilli que 22 avis positifs.

Leblanchet a dit…

si le jeunisme est une qualité pour juger de la vidéo, alors ralliez-vous à la majorité qui a élu le réalisateur de ce clip : Bassiste du groupe French Cowboy,Gaëtan Chataigner le Nantais est également réalisateur de films musicaux. Sa Banane pour Philippe Katerine a décroché la Victoire du meilleur clip.

Anonyme a dit…

Je me suis enfin résolu à regarder cette vidéo dont en entend parler ici et là, et comment dire... je ne vois pas ce que cela raconte. Cela ne donne envie de rien. Ne me fait pas voyager (je ne suis pas de Nantes). Je trouve au contraire qu'elle fonctionne à contre emploi: Nantes qui a une image de ville "culturelle" (terme vague vous en conviendrez) me parait ici être bien vide. Finalement, au vu de ceci, je n'ai plus envie de découvrir la ville. Flop!
A contre exemple, ailleurs, ce clip, qui n'est pas a la base un outils de promo, éveille davantage ma curiosité:
http://www.dailymotion.com/video/xhrdam_brest-by-night-robin-foster-real-nicolas-hervoches_music

Sven Jelure a dit…

Je dis seulement que la vidéo fait davantage partie de la culture de la jeune génération, pas que celle-ci a forcément raison. Par ailleurs -- mais je me méfie à présent, je vous rappelle que je n'y connais rien -- je trouve la Banane plutôt bien.

Sven Jelure a dit…

En effet, je crois que "Brest by Night" n'a pas d'intention commerciale mais illustre un morceau de musique préexistant. Le "scénario" est tout de même minimaliste !

Anonyme a dit…

Ce clip vient de remporter le Prix de la meilleure réalisation au 4e Festival international du film touristique ;)
http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Nantes-prime-au-4e-Festival-international-du-film-touristique_fil-2021182_actu.Htm