mercredi 21 septembre 2011

Pierre Orefice n’a pas une mémoire d’éléphant

Pierre Orefice, patron des Machines de l’île, cultive aujourd'hui un profil plus bas que lors de l’ouverture de son établissement. Mais la langue de bois transparaît encore dans un entretien publié par Guillaume Lecaplain sur le site Nantes-actu.

La fréquentation des Machines en juillet-août 2011 est en hausse par rapport à celle de 2010. Pierre Orefice s’en félicite légitimement. Il feint même l’étonnement : « On pensait qu’en 2010 on avait atteint le top des possibilités des Machines. »

Là, il en fait trop. La capacité des Machines est supérieure à 2.500 personnes par jour. Le « top des possibilités » est donc proche de 160.000 personnes sur les deux mois. Avec 103.500 visiteurs, les Machines n’en sont qu’aux deux tiers.

Et surtout, Pierre Orefice ne pouvait ignorer que le « top des possibilités » était supérieur au score de 2010, soit 96.000 visiteurs. Tout simplement parce que les Machines ont enregistré plus de 110.000 visiteurs en juillet-août 2007 ! Encore un cas d’anosognosie ?

Aucun commentaire: