samedi 2 juillet 2011

L’Éléphant : moins loin, moins vite, moins de monde

Le Grand Éléphant de l’île de Nantes a repris ses tournées hier comme prévu après une dizaine de jours d'arrêt pour révision générale. Mais la partie la plus sympathique de ses voyages est désormais scotomisée : à cause du chantier du Manège des Mondes Marins, la machine ne peut plus s’approcher du quai lors de son trajet aller.
Raccourcir son itinéraire n’est d’ailleurs pas plus mal, car la vitesse de l’engin semble avoir encore diminué. Au point que le dernier trajet retour, hier soir, a commencé avec une dizaine de minutes de retard.

Quant aux passagers, la foule n’est pas là – pas encore, en tout cas. Moins de trente personnes à l’aller, moins de quinze au retour pour le dernier circuit : ce n’est pas exactement la bousculade pour la fin des classes.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'éléphant est une attraction de fête foraine comme une autre. Sympathique mais soumise au goût du public qui se lasse forcément.
Le "Manège" prendra sa place pour un temps puis il en faudra d'autres... du moins tant que la collectivité voudra bien financer.