samedi 18 juin 2011

Un calendrier à réviser pour les Machines de l’île

Un lecteur de ce blog, commentant le post d’hier, note que l’Éléphant sera bien arrêté neuf jours ouvrables entre le 21 et le 30 juin. Certes, mais du 21 au 30, comme l’écrivent les Machines, il sera arrêté dix jours. Serait-ce en français et non en calcul que les Machines pèchent ?

On n’ose y croire. Les Machines maîtrisent parfaitement la langue de bois – en tulipier de Virginie bien sûr.

« Comme chaque année, une révision générale du Grand Éléphant est prévue avant la grande affluence de la belle saison », écrivent-elles. Cette tradition annuelle est forcément récente puisque l’Éléphant n’a pas quatre ans. En réalité, il ne s’est arrêté « avant la grande affluence de la belle saison » que l’an dernier et non chaque année. En 2009, il avait subi un arrêt bien plus tôt, du 27 au 30 avril.

Comme en 2009 et 2010 cependant, cette révision générale s’est invitée soudain dans le programme des Machines. Elle a beau être « prévue » d’une année sur l’autre, le calendrier d’ouverture diffusé largement depuis le début 2011 n’en dit rien. Il n'annonce aucune interruption du fonctionnement de l’Éléphant en juin, sauf les lundis. Lui aussi aurait besoin d’une révision générale.

L’université de Nantes se félicitait récemment des soins apportés à l’Éléphant par trois de ses étudiants en électrohydraulique. « Au terme de leurs recherches, les étudiants ont proposé un schéma opérationnel qui permet désormais de mieux gérer la marche de l'éléphant » écrivait-elle le 16 juin. Fâcheuse coïncidence : le même jour, les Machines annonçaient que cette marche désormais mieux gérée devrait être interrompue !

Et malgré l’intervention salutaire des jeunes électrohydrauliciens, la durée des soins exigés par l’engin s’allonge « comme chaque année » :

________
N.B. Météo France a révisé ses prévisions pour aujourd'hui : à présent, les rafales de vent ne devraient pas dépasser 55 km/h. Encore au-dessus des 50 km/h considérés comme la limite supportable, mais comme indiqué hier, tous les espoirs sont permis.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui mon commentaire ne sert à rien, mais je ne peux pas m'empêcher de le poster parce que je vous lis depuis quelques mois: franchement, vos post sont rasoirs.
Je m'attendais à des découvertes intéressantes sur du non-connu des nantais,de la gestion pas claire, du copinage avéré,du scandale digne du canard enchaîné mais en fait vous êtes focalisé sur les machines de l'île ainsi que sur la météo et les actions dites culturelles. Avec des incursions vers l'université.. bref... Ce dont le nantais de base que je suis et qui croise son alter ego dans le busway n'a rien à cirer..
Chaque fois que vous émettez des doutes ou des commentaires sur les édiles nantais, croyez moi, on pourrait faire les mêmes réflexions sur la droite, vraiment rien d'exceptionnel dans ce que vous tentez de monter en épingle.. Sachant que moi,même avec le coeur à gauche, je critique le PS à n'en plus pouvoir, je n'ai pas de jugement par rapport à vos appartenances.
C'est simplement rasoir, donc....

Sven Jelure a dit…

Mes posts vous rasent et vous les lisez quand même ? Cela s'appelle du masochisme : je ne peux que vous inciter à consulter.
Quant au contexte gauche/droite, je ne suis pas certain du tout que la droite ferait mieux que la gauche... mais je suis certain que c'est la gauche qui est au pouvoir aujourd'hui. Je ne la critique pas parce qu'elle est à gauche mais parce qu'elle est en train de gâcher les occasions que les Nantais lui ont données.

Anonyme a dit…

Sacré Sven! Non je ne suis pas maso.
C'est bien pour ça que je vais vous retirer de mes favoris.
Bon vent