jeudi 2 juin 2011

Qui veut une place sur le mur de Royal de Luxe ?

Le dernier spectacle de Royal de Luxe a coûté cher au contribuable nantais. Mais voici un moyen de couvrir une partie du coût.

Le mur de la place de la Bourse, on l'a dit, ne représente pas les 300 Nantais initialement annoncés mais seulement une cinquantaine. Les autres personnages ne sont que des figurants. Personne ne tient à eux, personne ne protestera si l'on remplace leur portrait par celui de quelqu'un d'autre. Et, tant qu'à faire, par le vôtre.

Les places des
personnages
entourant
Gilles de Rais
sur son bûcher
sont à prendre.
La ville de Nantes pourrait donc mettre ces emplacements aux enchères. Vous voulez avoir votre place parmi les Nantais illustres ? Il suffit de payer. Vous souhaitez être vu à côté d'Anne de Bretagne plutôt que de Jean-Marc Ayrault ? C'est sûrement plus cher.

La vente aux enchères des places du mur attirerait les foules. Elle attirerait aussi l'attention de la presse : du tout bon pour une ville aussi soucieuse de notoriété. Enfin, ce serait un moyen de faire connaître la nouvelle salle des ventes du Crédit municipal. Henri Veyrac s'en donnerait certainement à coeur joie.

4 commentaires:

PR27 a dit…

Bonjour

après votre post décrivant la médiocrité des politiques et de l'innovation dans notre région,
je vous fait part, après l'IRT Jules Verne auquel vous n'avez pas souhaité réagir, d'un nouveau probable succès local.

-------
Investissements d'avenir : le projet « France Energies Marines » présélectionné

Conseil Régional des Pays de la Loire - 03/06/2011 10:23:07

Le projet est retenu parmi les 6 « Instituts d'excellence sur les énergies décarbonées » qui seront réexaminés par le jury international


Après l'annonce de l'abandon du site vendéen pour le 1er appel à projet sur l'éolien offshore, l'information qui vient de tomber sonne plutôt comme une bonne nouvelle : le projet France Energies Marines est en effet retenu parmi les 6 « Instituts d'excellence sur les énergies décarbonées » présélectionnés dans le cadre du programme des « Investissements d'avenir ».

La Région des Pays de la Loire se félicite de cette décision qui démontre la capacité de ce projet national porté par Ifremer d'aboutir dans les prochains mois.

Son Président, Jacques Auxiette, s'engage à prendre une part active dans le travail qui reste à conduire, aux côtés de tous les partenaires impliqués, pour réaménager le projet en tenant compte de l'avis du jury international, comme celui-ci le demande.

La Région des Pays de la Loire, très volontariste et impliquée dans le développement d'une filière régionale sur les Energies marines renouvelables (EMR), est très attachée à la réussite de France Energies Marines ; elle réaffirme que cette réussite reposera nécessairement sur l'alliance de toutes les forces existantes à l'échelle du pays. La Région y contribuera en mobilisant les atouts de son territoire au service de ce projet, mais aussi en veillant à renforcer les coopérations avec les autres régions concernées.

« Ce projet est le seul des 8 sélectionnés et présélectionnés à traiter des Energies Marines Renouvelables (EMR). Il peut et doit aboutir au regard des enjeux considérables que les EMR représentent pour notre pays » conclut Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région en charge de l'économie et de l'innovation.

Sven Jelure a dit…

Merci. Je me félicite que des succès soient remportés et je n'ai pas parlé de médiocrité de l'innovation dans notre région ; je n'ai pas compétence pour en juger objectivement, et je suis convaincu qu'il existe de très bons chercheurs à Nantes.
Cependant, mon blog a une vocation satirique. Je m'intéresse, dans ce cadre restreint, à ce qui est mauvais, ridicule, inefficace, etc., et de ce point de vue, nos politiques ont la bienveillance de m'offrir un sujet d'observation quasi inépuisable. La boursouflure de l'avant-dernier paragraphe de ce communiqué en est une illustration !
D'autant plus que le projet d'IEED évoqué ici n'est pas un projet nantais mais brestois, Nantes n'étant que l'un des trois ou quatre sites d'essais. Ce sera un beau succès pour Ifremer si le projet aboutit ; en revanche la tentative de la région pour tirer la couverture à elle me paraît plutôt pitoyable.

PR27 a dit…

mais vous avez raison d'être satirique et de gratter là ou ça fait parfois mal parce que c'est vrai et auto-félicitant.

Sur le projet IEED, toutefois, la question importante me semble être celle des emplois créés et il semble que notre région ait de bonnes perspectives en la matière.

popol a dit…

hi devis travaux nantes 44