mercredi 10 novembre 2010

Les cordons de la bourse mieux tenus à Paris qu’à Nantes

Jean-Marc Ayrault prône la rigueur financière. Selon le blog Bluetouff (http://bluetouff.com/2010/11/10/hadopi-ayrault/), il a adressé hier au nom de son groupe parlementaire un courrier virulent à la présidente de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI). Entre autres rouspétances, il s’offusque du dérapage budgétaire de celle-ci : « 12 millions d’euros ont été demandés pour le fonctionnement de la HADOPI dans le projet de loi de finances pour 2011 alors que, lors des débats parlementaires, c’est un budget de 6,7 millions d’euros qui avait été annoncé ».

Le président du groupe socialiste pourrait donner des leçons à celui de Nantes Métropole. Le conseil de la communauté urbaine a voté en juin dernier un budget de 10 millions d’euros pour la réalisation du Manège des mondes marins « alors que lors des débats communautaires*, c’est un budget de 6,4 millions d’euros qui avait été annoncé » !

Nantes Métropole a aussi voté un budget de 6,9 millions d’euros pour un Mémorial à l’abolition de l’esclavage dont le coût annoncé était de 4,2 millions en 2005 et 100.000 euros quand la décision a été prise, en 1998.
__________
* Pas seulement un débat, d’ailleurs : le montant de 6,4 millions d’euros avait été acté par un vote de Nantes Métropole le 26 octobre 2007.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

peut etre que le manege tournera mieux avec 10 miillion au lieu de 6.4?