mardi 7 septembre 2010

L'éléphant ? Il se maintient...

La loi n’a pas prévu de service minimum pour le grand éléphant de l’île de Nantes. Allait-il faire grève ce mardi 7 septembre ? Difficile pour cet engin emblématique d'une communauté urbaine socialiste de travailler un jour de grande manif'. D'un autre côté, faire grève signifie une journée de salaire perdue... Fort heureusement, la santé médiocre de l'animal a fourni une solution qui met tout le monde d’accord : une fois de plus, il doit faire l’objet d’une « maintenance » imprévue. Ce n'est pas une grève, juste un congé maladie qui tombe à pic.

Aucun commentaire: