mardi 21 septembre 2010

Le Manège des mondes marins ralentit déjà

Le grand éléphant, on l’a dit hier, est une fois de plus arrêté pour réparations. « La machine est fiable », assure néanmoins Pierre Orefice à Stéphane Pajot, qui reproduit sans rire cette déclaration dans Presse Océan (21 septembre 2010). « Seuls treize voyages sur cinq cents ont été annulés », précise le patron des Nefs, oubliant de signaler que l’arrêt en cours entraîne à lui seul l’annulation de dix-huit voyages supplémentaires !


À ce train-là, avancer avant la fin septembre un chiffre de fréquentation global pour l’année est un exercice aléatoire. Pierre Orefice s’y livre quand même : « nous atteindrons 280.000 visiteurs, soit 20.000 de plus qu’en 2009 », annonce-t-il. Le gain ne serait en réalité que de 18.550 voyageurs par rapport aux 261.450 de 2009, mais cela représenterait quand même une progression de 7 % d'une année sur l'autre. Pas mal… si ce n’est que les Machines affichaient une hausse de 32,5 % au premier trimestre et de 20 % à la mi-juin (http://lameformeduneville.blogspot.com/2010/06/du-mou-dans-la-hausse.html). L’été n’a donc pas été bien fameux.

Ce que confirme le nombre des visiteurs étrangers, 10.000 sur la période estivale, indique Pierre Orefice. Ce chiffre est à rapprocher de celui livré par le même à Philippe Gambert (Ouest France, 15 juin 2010) pour 2009 : 26.000 étrangers, soit près de 10 % des visiteurs*. Comme la fréquentation estivale représente plus de la moitié de l’activité des Machines, cela signifie soit que le nombre total de visiteurs a baissé cet été, soit que la proportion des visiteurs étrangers est en chute libre.

Mais le pire reste à venir. Comment la fréquentation évoluera-t-elle après la mise en service du Manège des mondes marins en 2012 ? « On mise sur plus de 400.000 visiteurs », dit Pierre Orefice à Stéphane Pajot. Au début de l'été, il déclarait pourtant : « Nous visons 500.000 visiteurs pour 2013, première année d’exploitation » (Ouest France du 22 juin 2010, propos recueillis par Daniel Morvan). Le vote de Nantes Métropole en faveur de la réalisation du Manège a été obtenu sur cet objectif du demi-million de visiteurs. Ainsi, avant même la pose de la première pierre, la fréquentation a déjà chuté de 20 % en moins de trois mois !
______________

* La fiabilité de ce chiffre est cependant douteuse. Selon le rapport annuel 2009 de Nantes Métropole, « la part de touristes étrangers atteint (…) 6 % de la fréquentation annuelle, dont 10 % pendant l’été », ce qui ferait en réalité moins de 16.000 étrangers sur l’année et non 26.000.

4 commentaires:

Gwenael Boidin a dit…

Permettez-moi de vous préciser que votre analyse est certes intéressante dans sa forme, mais pourquoi faire autant de raccourci et reproduire des données de fréquentation des machines de l’île à l’état brut. En effet, s’en vouloir te décevoir une erreur de 1 450 visiteurs entre des propos parus dans la presse et la réalité est quelques choses de relativement fréquent, les journalistes ont horreur des chiffres à virgule, précis… Il faut également savoir que les visiteurs étrangères ne sont comptabilisé que pour les visites payantes, hors un certain nombre de visiteurs profitent aujourd’hui d’entrée gratuite (ce qui est naturel), il est donc normal que tu trouve des écarts entre tes calculs et les chiffres publiés par les machines de l’île.

Autre point, la saison estival n’a certes pas été bonne pour les machines de l’île mais il en va de même pour le tourisme en général dans la métropole Nantaise, les hôtels de l’agglomération ne parviennent que très difficilement à maintenir un niveau de fréquentation satisfaisant et souffre des arrières coups de la crise économique. La fréquentation étrangère a également énormément reculé en 2010, les touristes préférant se concentrer sur leur pays d’appartenance.

Enfin, pour conclure mon commentaire, je tiens à te signaler qu’un grand nombre de visiteurs qui peuvent se déplacer afin de découvrir ou simplement voir l’éléphant ne paie pas nécessairement un billet d’entrée et je vous invite à vous rendre sur l’île de Nantes (Machines de l’île, hangar à Bananes) un dimanche après midi pour constater que le site attire aujourd’hui un très large public.

Ps. je tiens à préciser que je ne travaille pas pour les machines de l'île.

Anonyme a dit…

Merci pour ces commentaires.
L'écart de 1.450 visiteurs est bien sûr un arrondi. J'ai repris le chiffre réel pour l'exactitude de mon propre calcul. Il n'y a d'ailleurs pas d'écart entre mes calculs et les chiffres publiés par les Machines de l'île... tout simplement parce que je me base sur ces chiffres. Il est vrai qu'ils varient parfois d'une déclaration à l'autre !
La saison estivale n'a pas été bonne pour les Machines ? C'est un scoop, car les indications données à la mi-août étaient plus optimistes. En tout cas, la morosité n'est pas générale. Planète sauvage dit avoir réalisé son deuxième meilleur résultat depuis l'ouverture, et l'Océarium du Croisic a progressé de 8%. Si les Machines font moins bien, c'est que leur pouvoir d'attraction est moindre.
Enfin, il est heureux que le site des Chantiers attire du monde les jours fériés : il est fait pour ça. Il ne manque pas d'atouts : l'espace, la vue, la Loire, la proximité du centre-ville et bien sûr l'éléphant (mais non la Galerie des Machines, qu'on ne voit pas sans payer). On y va comme on va au Jardin des plantes. Mais les canards du Jardin coûtent bien moins cher au contribuable que l'éléphant !

Boidin Gwenael a dit…

Merci pour votre réponse,

Je ne crois pas avoir précisé que la fréquentation des machines de l'île avait baissé durant cette année, j'ai repris certain de vos propos qui précise que l'activité estivale des machines de l'île était moindre cette année. Je n'ai pas de regard sur les chiffres de fréquentation pour l'année 2010.

Mon propos tenait plus du fait qu'il est necessaire de prendre en compte la conjoncture touristique et économique de notre région.

Je ne connais pas vos sources quant à un accroissement du niveau de fréquentation de 8% de la fréquentation de l'Océarium du Croisic et le deuxième résultat (de quoi? CA, nb de visiteur,...) pour Planéte Sauvage, mais prendre comme point de comparaison aux Machines, deux parcs d'attractions animaliers n'est pas judicieux et d'autre part tous deux ont réalisé d'important investissement durant ces dernières années.

Et enfin merci de pointer l'une de vos contradictions : l'éléphant nuit à l'image de Nantes mais attire des promeneurs sur l'île de Nantes.

Anonyme a dit…

Les chiffres concernant Planète sauvage et l'Océarium sont tirés du bilan de la saison touristique établi par Presse Océan le 4 septembre. Tous les professionnels interrogés étaient plutôt positifs, c'est-à-dire que les Machines ne pourraient pas imputer une mauvaise saison à une mauvaise conjoncture régionale.

Il n'est pas illégitime de comparer les Machines à des parcs animaliers ou à tout autre type d'équipement : l'objectif était de créer sur l'île de Nantes un "équipement touristique structurant", bénéficiant en tant que tel d'une subvention du Feder.

Les Machines sont implantées en centre-ville, elles bénéficient d'une abondante communication publique et de synergies avec les autres attractions locales. Si elles font moins bien qu'un zoo privé, c'est que leur concept n'est pas optimal. Je ne dis pas qu'elles soient sans qualité ; simplement, elles ne sont pas un équipement aussi structurant qu'il aurait dû l'être, les fonds publics importants qui leur sont consacrés ne sont pas très bien employés et leur emplacement hyper-privilégié se trouve sous-utilisé.

Enfin, je ne dis pas que l'éléphant nuit aujourd'hui à l'image de Nantes mais que ce sera le cas si sa fiabilité continue à se dégrader -- alors même que ses performances techniques et financières sont déjà très inférieures à celles qui avaient été annoncées avant sa mise en service. Par ailleurs, le public ne vient pas sur le site des Chantiers uniquement pour l'éléphant, mais aussi pour la vue et l'espace -- qui heureusement dureront plus longtemps que lui.
SJ