samedi 12 juin 2010

État de délabrement

Le Tripode, construit en 1972 a été déserté par les administrations voici une dizaine d’années, puis détruit. Le département veut remplacer l’extension du musée Dobrée construite en 1974, jugée irréparable. La maison de l’administration nouvelle, construite en 1973, devrait être bientôt démolie.

Et voici que dans la liste des bâtiments en voie de cession par l’État figure l’ancienne école d’architecture de Nantes. Le ministère du budget la présente ainsi : « Locaux délabrés de 1973 voués à la démolition, proche des transports en commun. »

C'est donc quasi officiel : l’État des années 1970 était un piètre bâtisseur, au point de mettre sous les yeux des futurs architectes l'exemple même de ce qu'il ne faut pas faire. Reste à savoir s'il se débrouille mieux aujourd'hui. Quand on songe au palais de justice, le doute est permis.

1 commentaire:

geantdefer a dit…

a force de détruire ces années 73, il n'en restera rien et dans 30 ans, tout le monde maudira ceux qui l'ont décidé !

Ca me rappelle la lutte pour le garage citroen de la rue alfred riom, perdue, perdue, perdue, regrets eternels... Maudit soit l'autocratie...