mardi 11 novembre 2008

Les internautes moins séduits par Nantes

Le site L’internaute Magazine, fleuron du web 2.0, propose 255 avis sur Nantes, étalés d’août 2004 à novembre 2008 (http://www.linternaute.com/ville/ville/temoignage/527/nantes.shtml). On dispose ainsi d’une « verticale » sur quatre années.

Les avis ont-ils évolué dans ce laps de temps ? Oui : ils sont devenus plus élaborés, plus raisonnés, plus critiques aussi. En 2004, ils se bornaient en général à trois ou quatre lignes presque toujours élogieuses, typiquement : « Nantes est une ville très agréable dans laquelle il fait bon vivre ». Les rares bémols portaient sur le climat et la circulation. En 2008, les avis positifs restent largement majoritaires, heureusement, mais on voit se multiplier les critiques nettes et souvent argumentées contre l’urbanisme, l'insécurité, les aménagements publics et la mentalité des Nantais – ou peut-être surtout des néo-Nantais. Les Parisiens sont les plus sévères. L’un déplore « les anachronismes qui ont sacrifié à la mode, la rénovation de l'île et ses immeubles sans âme, la circulation nord-sud et le prix de l'immobilier qui monte qui monte », un autre « les Parisiens qui déménagent et s'installent sur l'île de Nantes, "rive gauche" en essayant de reproduire cette détestable ambiance bourgeoise parisienne », un troisième « les nouveaux habitants qui pensent habiter une ville avec des prétentions culturelles ».

Les avis de 2004 étaient pour la plupart nanto-nantais. Ceux de 2008 émanent surtout de gens qui ont habité plusieurs villes et peuvent établir des comparaisons. Ceux qui sont venus s’installer à Nantes sont rarement très déçus, mais ils trouvent que Nantes n’est pas vraiment à la hauteur de sa communication municipale. « Je n'aime pas l'écart entre l'image forgée par la ville et la réalité de la vie à Nantes », écrit ainsi un ancien Lillois.

Aucun commentaire: