mardi 21 octobre 2008

Tous ces projets se feront

Dans Presse-Océan d'hier, Jean-Marc Ayrault cherchait à rassurer sur l'avenir de ses grands projets. Les nouveaux ponts sur la Loire, le nouveau Saupin, le transfert du CHU, "tous ces projets se feront", assure-t-il. Il riposte manifestement à un article paru la semaine dernière qui mettait en doute l'avenir du Mémorial de l'esclavage. Pour bien apprécier la détermination et l'efficacité du maire de Nantes (ou, en l'occurrence, du président de Nantes Métropole), il est bon de rappeler la chronologie du Mémorial à ce jour :

1998 : Le conseil municipal de Nantes décide d'ériger un monument à l'abolition de l'esclavage
2000 : Un comité de pilotage rédige un cahier des charges et présélectionne des artistes
2003 : Le projet de Krzysztof Wodiczko est retenu par le conseil municipal
2004 : Wodiczko vient à Nantes régler les détails du projet qui doit être achevé fin 2006
2005 : Nantes Métropole adopte le programme de réalisation
2006 : Lancement d'appels d'offres (BOAMP du 8 juillet)
2007 : Rien n'est encore fait, mais Nantes Métropole vote une augmentation du budget (conseil du 9 mars)
2008 : Rien n'est encore fait, mais Nantes Métrople demande une réduction du budget

Pour apprécier à quel point les promesses du président de Nantes Métropole sont crédibles, on peut se reporter à la présentation du Mémorial affichée sur le site web de la communauté urbaine (http://www.nantesmetropole.fr/28836968/0/fiche___pagelibre/), qui assure : "Les aménagements du site débuteront au premier trimestre 2008. Le Mémorial ouvrira ses portes au public à l'automne 2009."
C'était du moins ce qu'on pouvait y lire ce 21 octobre ; si la Métropole a un webmestre digne de ce nom, ce texte devenu grotesque devrait être bientôt modifié !

Aucun commentaire: